Les pharmaciens ont une place importante de nos jours dans la société. Leur travail consiste à fournir des conseils et des médicaments aux patients, qu’ils soient prescrits par un médecin ou non.

Les pharmaciens travaillent dans des pharmacies ainsi que dans d’autres lieux tels que les établissements de santé, les réseaux de distribution des sociétés/industries pharmaceutiques, entre autres, ce qui en fait des membres essentiels de notre société actuelle.

Dans ce petit sujet, découvrons le rôle et les attributions du pharmacien, ses études et diplômes.

Quel est le rôle du pharmacien ?

Le pharmacien est un spécialiste important de tous les aspects de la médecine qui n’agit pas qu’en officine comme nous allons le voir ci-dessous.En effet, Certains pharmaciens diplômés choisissent d’autres carrières dans les circuits de distribution, le vente et le conseil en matière de santé, les hôpitaux, des fonctions dans l’armée ou chez les pompiers selon sa formation.

Il peut également enseigner à l’université ou travailler pour l’industrie tout en se spécialisant dans certains domaines comme la biologie, mais cela dépendra surtout de la voie de formation qu’il choisit.

Le pharmacien d’officine et ses attributions

Le pharmacien d’officine, pour commencer, a accès à des secteurs très variés mais toujours proche des patients pour les quels il délivre des médicaments sur ordonnance (mais pas que). Les pharmacies, comme celles qui sont vendues sur ce site Internet, ont ce que l’on appelle le « monopole de la délivrance de médicament ».

Outre les médicaments, le pharmacien d’officine est également là lorsqu’un patient a besoin d’aide pour comprendre ses médicaments ou qu’il cherche du matériel médical comme des fauteuils roulants, des lits et des appareils orthopédiques ; Son rôle est alors de lui donner toutes les informations.

Depuis quelques années, il peut même réaliser des entretiens thérapeutiques pour certaines pathologies ainsi que des bilans partagés de médication. Avec la pandémie actuelle, ce même rôle s’est accru avec la possibilité de vacciner contre la grippe, faire des prélèvements nasaux pour les tests antigéniques et vacciner contre la COVID-19.

Les pharmaciens dans les hôpitaux

Les pharmaciens hospitaliers sont chargés de s’assurer que les médicaments et autres produits apportés à l’hôpital ont été correctement prescrits par les médecins.

Ils analysent également les prescriptions données afin de ne pas les contre-indiquer, choisissant un traitement approprié en fonction du dossier de chaque patient hospitalisé.

Les tâches du pharmacien vont de la gestion des essais cliniques menés dans les hôpitaux (ce qui implique d’y participer), à l’assistance aux nouveaux patients lors des traitements. Ils doivent faire un cycle d’étude plus long que ceux qui travaillent en officines.

pharmacien en hopital

Les pharmaciens inspecteurs de la santé publique

On parle ici de pharmaciens inspecteurs de la santé publique. Ces derniers sont chargés de veiller à ce que les médicaments prescrits par les médecins répondent à des normes élevées de contrôle de la qualité, tout en surveillant comment ces médicaments peuvent être obtenus en toute sécurité. De nombreux organismes font appel à des pharmaciens. C’est particulièrement le cas pour :

  • l’Inrae (Institut national de la recherche agronomique),
  • l’Institut Pasteur,
  • l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale),
  • l’IRD (Institut de recherche pour le développement),
  • Le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique)

Le pharmacien biologiste

En laboratoire, un pharmacien-biologiste peut prélever des échantillons et les analyser pour détecter des pathologies. Cependant, il s’occupe principalement de déterminer ce qui ne va pas avec les échantillons prélevés sur les patients.

La personne qui occupe ce poste a nécessairement reçu une formation approfondie sur les pratiques pharmaceutiques et la biologie, de sorte qu’elle sait comment utiliser au mieux chaque ensemble de compétences lorsqu’elle travaille dans plusieurs disciplines. Ces postes sont ouverts avec une spécialité de quatre années supplémentaires après le DFASP (que nous voyons plus bas dans ce sujet).

pharmacien biologiste

Le pharmacien militaire enfin

Les pharmaciens dans l’Armée ont des missions variées. Ainsi, recrutés par l’École de santé des armées sur concours ou sur titre, ils peuvent s’employer à travailler en hôpital militaire, dans des établissements de ravitaillement ou encore comme chercheur au sein de l’Institut de recherche biomédicale des armées. Certains pourront également à la toxicologie médicale, un sujet crucial pour notre Armée.

Le pharmacien travaillant en industrie pharmaceutique

Branche de la pharmacie plus méconnue du grand public, les pharmaciens de l’industrie pharmaceutique ont des missions très variées. Ils peuvent être responsables de la pharmacovigilance, produire des médicaments pour les patients et les vendeurs, les commercialiser avec efficacité ou fournir des soins de qualité aux consommateurs tout en réglementant les produits des fabricants de médicaments en fonction de leurs besoins. Les tâches qu’ils réalisent sont ici particulièrement variées.

Ceux qui gèrent la distribution pharmaceutique

Le distributeur pharmaceutique (qui a donc un diplôme de pharmacien) est la personne qui assure la distribution en gros des médicaments aux pharmacies et aux établissements de santé de sa région. Il achète, stocke puis distribue des médicaments provenant de laboratoires situés dans différents pays en veillant au contrôle de la qualité tout au long des opérations effectuées, notamment en traitant les plaintes des clients ou les demandes d’information sur les nouveaux produits mis en circulation, etc. Le rôle consiste à gérer les directives procédurales fixées par la loi qui garantissent des pratiques d’utilisation sûres tout en maintenant la traçabilité tout au long de ces processus.

Les études pour devenir pharmacien

Le chemin pour devenir pharmacien n’est pas facile, et il ne suffit pas d’en avoir envie. Vous devez d’abord obtenir votre doctorat en pharmacie avant de pouvoir envisager de poursuivre des études dans ce domaine ! Cela implique de passer six ou neuf ans (en fonction de la spécialité) à apprendre comment les médicaments fonctionnent dans des conditions de laboratoire, en mettant l’accent sur les pratiques de sécurité qui protégeront les patients pendant leur utilisation.

En fin de troisième année de pharmacie, le pharmacien obtient un DFGSP (diplôme de formation générale en en sciences pharmaceutiques). Les choix de la spécialisation (officine, industrie ou internat) sont possible en 4ème et cinquième années avec l’obtention in fine d’un DFASP (diplôme de formation approfondie en sciences pharmaceutiques).
C’est alors que certains étudiants en pharmacie partiront vers les officines alors que d’autres se spécialiseront pour un cycle supérieur supplémentaire (un cycle court sur une sixième année pour les spécialités officine et industrie, un cycle plus long de quatre années pour obtenir soit un DES pharmacie, soir un DES biologie médicale). Ces Diplômes d’Études Supérieures ont des options différentes permettant en particulier le travail en milieu hospitalier.

C.S.