Que vous soyez locataire ou propriétaire, la souscription à une assurance habitation est essentielle pour diverses raisons. Focus sur les avantages de ce type de couverture ainsi que les conseils pour choisir votre assureur.

Qu’est-ce qu’une assurance habitation et pourquoi souscrire ?

L’assurance habitation est une couverture qui vous permet de vous protéger des aléas de la vie. Ces derniers peuvent porter préjudice à votre logement, maison ou appartement. Selon le type de contrat que vous choisissez, l’assurance peut couvrir :

  • Les dommages aux biens immobiliers et mobiliers ;
  • La responsabilité civile vie privée (celui-ci assure les membres de votre foyer en cas de dommages matériels et immatériels ou encore corporels subis par autrui) ;
  • La responsabilité civile du propriétaire ou du locataire en cas d’incendie, d’explosion ou de dégât des eaux portant préjudice à autrui.

Afin de souscrire un contrat d’assurance habitation, vous devez vous orienter vers une compagnie d’assurance, un agent général d’assurance, un courtier ou encore une banque. Le paiement de la cotisation peut se faire en une seule fois ou en plusieurs fois dans l’année.

Si vous souscrivez une assurance habitation, votre assureur prend en charge les frais générés en cas de sinistres dans votre logement. Avec cette couverture, vous êtes indemnisé à la hauteur des préjudices subis. Cela peut être dans le cas où il se produit un accident ou un sinistre. Si vous n’êtes pas couvert, vous serez dans l’obligation de rembourser l’ensemble des frais liés aux dommages de vos poches. Cela même s’ils ont été causés par des événements imprévisibles tels qu’une catastrophe naturelle, un incendie ou encore un cambriolage.

Assurance habitation : obligatoire ou non ?

L’obligation de souscrire un contrat d’assurance habitation dépend de votre situation personnelle. Elle est obligatoire pour les locataires et les colocataires qui louent une maison ou un appartement à long terme, qu’il soit vide ou meublé. Un justificatif d’assurance doit être fourni au propriétaire lors de la signature du contrat.

Il est important de noter que si vous louez une maison sans avoir d’assurance, vous pouvez être expulsé. Le propriétaire peut également faire augmenter votre loyer afin de souscrire une assurance habitation en son nom et prendre le montant de la cotisation sur votre loyer. De la même manière, vous aurez à indemniser vous-même les tiers touchés par un dégât survenu dans votre appartement en cas de sinistre. La location saisonnière et les logements de fonction ne sont pas concernés par cette obligation.

Pour les propriétaires, occupant ou non les lieux, l’assurance habitation n’est pas obligatoire. Toutefois, dans le cas d’une copropriété, ils seront obligés de souscrire un contrat d’assurance habitation.  Celle-ci servira à garantir leur responsabilité vis-à-vis de la copropriété, les voisins et les locataires. Bien que l’assurance habitation ne soit pas obligatoire pour les propriétaires, elle est quand même fortement recommandée. Il faut donc dans ce cas trouver les services d’un assureur. Vous éviterez ainsi d’assumer les coûts des dommages en cas de sinistre. Il est conseillé de s’assurer afin de garder l’esprit tranquille et de préserver votre sécurité.

Nos conseils pour choisir la bonne formule

Pour choisir le meilleur contrat d’assurance habitation, il est essentiel de prendre en compte certains critères. Dans un premier temps, vous devrez déterminer votre situation et vos besoins. De cette manière, vous pourrez orienter votre recherche vers les assureurs qui proposent des formules et des garanties adaptées. Demandez ensuite un devis et comparez les prix présentés afin de trouver la meilleure formule au meilleur tarif.

Une fois que vous avez déniché une offre intéressante, il est important de prendre garde à certains éléments du contrat. Méfiez-vous des offres trop alléchantes qui s’accompagnent souvent de franchises élevées. Avec une telle offre, vous risquez de beaucoup payer de vos poches au moment de l’indemnisation. Il est également conseillé de lire et de relire attentivement le contrat d’assurance de la formule proposée. Cela vous permettra de connaître parfaitement les garanties incluses ainsi que celles qui sont exclues de votre contrat. Vous découvrirez aussi les plafonds de remboursement, les délais de carence ainsi que les modes d’indemnisation.

I.J.