L’anglais est aujourd’hui une langue utilisée dans la plupart des pays du monde. Si vous avez envie de faire le tour du monde, il est indispensable de maîtriser au moins l’anglais pour communiquer. Cette langue est aussi essentielle dans certains métiers où vous devez côtoyer des clients internationaux. Pour atteindre vos objectifs, il est conseillé d’apprendre l’anglais. Mais comment ? Nos conseils dans cet article.

Lire pour découvrir les mots en anglais

Avec un dictionnaire français-anglais sous la main, prenez le temps de lire des livres dans la langue de Shakespeare. Vous pouvez commencer par des livres d’enfant afin de comprendre des mots faciles. Puis, lisez des journaux en anglais, la littérature anglaise ou encore des étiquettes de produits. En étant habitué à lire en anglais, vous mémoriserez de nouveaux mots.

La lecture est un excellent moyen de progresser doucement dans votre apprentissage de l’anglais. Vous aurez accès à différentes situations, vous permettant d’apprendre des expressions originales. Afin d’apprendre rapidement, il est essentiel de prendre note des nouveaux mots. Pour cela, notez le mot en anglais, mais aussi le sens et le contexte dans lequel il sera utilisé.

Choisissez des exercices de lecture en fonction de votre âge ou celui de la personne qui va apprendre l’anglais.

Écouter pour favoriser la compréhension de l’anglais

Lorsque vous savez lire et comprendre les mots en anglais, il est temps de les saisir à l’écoute. Pour cela, il est conseillé d’écouter des personnes parler la langue que vous souhaitez apprendre. En fonction de votre passion et de vos centres d’intérêt, abonnez-vous à des chaines YouTube ainsi que des podcasts en anglais.

Que ce soit sur un sujet politique ou de l’humour, soyez attentif à la manière de parler de l’intervenant. L’objectif de ce type de visionnage sera d’augmenter votre compréhension de la langue anglaise. Celle-ci sera indispensable pour suivre les conversations lors de vos voyages ou avec vos futurs clients internationaux.

Cette méthode de travail a beaucoup d’avantages :

  • Vous pouvez regarder les vidéos à tout moment(sur le chemin du travail, avant de dormir ou durant les pauses au travail) ;
  • Vous pouvez écouter les podcasts même dans la voiture ;
  • Vous pouvez regarder des interviews non traduites de vos stars hollywoodiennes ou chanteurs anglophones préférés ;
  • Vous pouvez apprendre l’anglais en regardant des films et séries en version originale sans sous-titrage ;
  • Vous pouvez arrêter et réécouter une partie de l’audio ou de la vidéo selon vos besoins…

L’écoute est très importante quand vous souhaitez apprendre l’anglais. Elle vous aidera à maîtriser la prononciation, ce qui vous permettra de converser de manière plus fluide avec vos prochains interlocuteurs. Sachant que les accents en anglais peuvent varier, n’hésitez pas à écouter des personnes de différentes origines.

Parler pour s’habituer à l’anglais

Vous avez les vocabulaires et vous savez comment les prononcer, il est temps de pratiquer. Sans cela, vous ne saurez jamais parler en anglais. Pour cet exercice, il vous suffit de trouver une autre personne sachant parler anglais. Il peut s’agir d’un ami qui maîtrise déjà la langue ou d’une autre personne en plein apprentissage. Bien sûr, vous pouvez discuter en anglais avec vos amis dans les messages écrits. Cela vous permettra de travailler votre mémoire afin de trouver les mots adéquats à utiliser dans la conversation.

Mais le mieux est de trouver des locuteurs anglophones pour dialoguer avec vous. Cela vous permettra d’améliorer la prononciation et d’être immédiatement corrigé en cas d’erreur. S’il n’y a aucun anglais natif dans votre entourage, le mieux est de vous inscrire à un cours d’anglais. Vous bénéficierez d’un accompagnement dans votre apprentissage, mais surtout, vous aurez des interlocuteurs pour votre pratique. Ce sera toujours le cas, même si vous prenez des cours d’anglais en ligne.

Un bain de langue dans un pays anglophone sera également une excellente façon d’apprendre l’anglais. Dans ce genre de voyage, vous aurez à séjourner chez l’habitant afin de parler anglais le plus souvent possible.

Demander à son employeur une formation professionnelle en anglais

Avec les différentes réformes de la formation professionnelle, il est possible de nos jours de bénéficier d’aides et de financements pour améliorer ses compétences dans divers domaines. On peut également travailler ainsi les langues étrangères, en particulier l’anglais d’affaires, pour être plus à l’aise ensuite avec certains clients ou tout simplement pour pouvoir développer une activité de l’entreprise à l’étranger. Pour cela, chaque salarié dispose d’un volume d’heures finançables qui prennent le nom de DIF (Droit Individuel à la Formation).

On peut voir ici une occasion de parfaire sa maîtrise de la langue de Shakespeare ou tout simplement l’opportunité de débuter un apprentissage plus « scolaire ». Votre employeur pourra accepter que vous consacriez une partie de votre temps de travail à cet enseignement, d’autres vous suggérerons peut-être plutôt une formation digitale.

I.J.