La vente immobilière n’est pas un projet qui se fait sur un coup de tête. Elle demande une grande préparation, surtout si vous souhaitez vendre au meilleur prix. N’hésitez pas à suivre des conseils de professionnels si vous voulez céder rapidement votre maison ou votre appartement. Voici 4 étapes à respecter pour une vente réussie.

Préparation de la vente du bien immobilier

Lorsque vous aurez décidé de vendre, la première chose à faire est de déterminer si vous souhaitez effectuer la démarche vous-même. Il est également possible de confier la vente à un professionnel de l’immobilier. Celui-ci possède une bonne connaissance du marché local ainsi que les réglementations en vigueur en matière de transaction immobilière.

Puis, vous devrez faire en sorte de valoriser votre bien. Cette étape consiste à faire un grand nettoyage et faire les réparations nécessaires. Vous pouvez même aller jusqu’à refaire la déco ou du home staging pour la rendre au gout des éventuels acquéreurs. La dépersonnalisation facilite de travail de l’agent immobilier tout en permettant aux visiteurs de se projeter.

Légalement, il faudra également faire un diagnostic immobilier pour pouvoir le présenter à l’acheteur.

Estimation du prix du bien

Après avoir fait le nécessaire pour mettre en valeur votre bien, il est temps de définir le prix de celui-ci. Contactez une agence immobilière afin de réaliser cette estimation immobilière. De toute façon, des couts de pinceau, après les coups de pinceau, sa première impression sera souvent plus favorable et le coût proposé peut plus haut.

estimer son bien immobilier

Toutefois, ne comptez pas toujours sur l’état et la qualité de la maison pour obtenir un bon prix. La valeur réelle d’un bien dépend beaucoup l’évolution des prix dans le quartier ou la commune. Puis, d’autres critères seront pris en compte par ce professionnel. Cela peut être :

  • La localisation du bien
  • Les caractéristiques exceptionnelles de la maison (terrasse, piscine, cave…)
  • La tendance sur le marché

Sachez que le prix d’un bien immobilier ne sera pas automatiquement plus élevé que celui auquel vous l’avez acheté. Même avec les travaux réalisés, le coût de votre maison ou appartement peut être vu à la baisse de ce que vous avez prévu. Vous pouvez également utiliser un simulateur en ligne pour évaluer le juste prix de votre bien immobilier. Mais rappelez-vous que les personnes en quête d’une maison à acheter peuvent aussi s’en servir. Si votre prix s’éloigne trop de la moyenne du marché, vous risquez de faire fuir ces potentiels acheteurs.

Attirer l’attention des acquéreurs

Une fois le prix fixé, il est temps de s’occuper de l’annonce de vente de votre logement. Bien rédigé, cet élément va susciter l’intérêt des cibles et les conduire à vous contacter ou à demander une visite. Vous devez ainsi fournir un maximum d’informations dans l’annonce et optez pour une présentation positive. Pour mettre en valeur votre maison ou appartement, ses caractéristiques doivent être présentes dans l’annonce :

  • Date de construction
  • La surface habitable et le nombre de pièces (loi surface loi Carrez dans le cas d’un appartement)
  • Les éléments extérieurs s’il y en a (jardin, terrasse, pergola…)
  • Les travaux récréments effectués (ravalement de façade, remplacement d’une chaudière…)
  • L’emplacement du bien et les commodités aux alentours

Si vous vendez seul, prenez soin à prendre de belles photos, claires et de qualité pour accompagner l’annonce. Ces derniers sont souvent un déclencheur du premier contact entre l’acquéreur et le vendeur. Si vous avez fait appel à des professionnels de l’immobilier, l’ensemble des démarches à cette étape sera aussi pris en charge par l’agence.

acquereur bien immobilier

L’annonce immobilière peut être affichée sur la vitrine d’une agence immobilière ou un tableau d’affichage spécifique. Mais vous pouvez également publier cette offre de vente en ligne sur un site web dédié à ces transactions immobilières. En revanche, dès lors que l’annonce est publiée, vous devrez être prêt aux éventuelles visites. Si vous avez une offre, une négociation peut aussi être entamée par les futurs acheteurs si elle est au-dessous du tarif proposé. Par ailleurs, vous pouvez ensuite accepter en signant la promesse de vente ou décliner dans le cas où le prix proposé ne vous convient pas.

J.R.